Actualités Dernières actualités

Les dossiers qui ont retenu l’attention ce mois-ci

Émilie Hermitte
Écrit par Émilie Hermitte

Ces dernières semaines, plusieurs dossiers ont tenu en haleine l’écosystème d’affaire de la construction au Québec.

Les mesures sanitaires sur les chantiers

Après un début d’année empreint de nouvelles mesures coercitives pour l’ensemble des Québécois, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, a tenu à réitérer au secteur manufacturier et à celui de la construction l’importance du respect de l’ensemble des directives et des mesures sanitaires mises en place par le gouvernement. Les associations patronales ont à leur tour choisi d’unir leur voix pour lancer un appel à la solidarité des employeurs et des employés de l’industrie de la construction afin de limiter la propagation du virus. Luc Bélanger, président-directeur général de l’APCHQ, a pour sa part adressé un message on ne peut plus clair aux 18 000 membres de l’Association afin que tous et toutes se mobilisent et agissent afin de contribuer à l’aplanissement de la courbe et ainsi diminuer la propagation du virus dans la population.

Le régime québécois de santé et sécurité du travail

La semaine dernière, le Québec et le monde du travail avaient les yeux tournés vers les consultations particulières et auditions publiques virtuelles de la Commission de l’économie et du travail sur le projet de loi n° 59 visant à améliorer le régime québécois de santé et sécurité du travail SST. Les patrons du Québec inc. ont, à ce propos, salué dans une lettre ouverte la volonté et le courage du ministre du Travail, Jean Boulet, de proposer une réforme de ce régime afin de répondre davantage aux réalités de notre époque et ont également énoncé plusieurs principes sur lesquels cette réforme doit reposer. C’est le 21 janvier dernier que les associations patronales du secteur de la construction ont pris la parole afin de présenter leurs recommandations. Un mémoire conjoint a également été soumis.

Les mises en chantier

Le 20 janvier dernier, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) publiait les données sur les mises en chantier résidentielles pour le quatrième trimestre de 2020 au Québec, ce qui a permis à Paul Cardinal, directeur du Service économique à l’APCHQ, de dresser le bilan pour l’ensemble de l’année.

Avec une croissance de 13 % par rapport à 2019, le nombre de mises en chantier dans la province s’élève à 54 006 habitations ce qui fait de 2020 la meilleure année pour la construction résidentielle au Québec depuis 2004. Un résultat d’autant plus exceptionnel dans le contexte de la pandémie, qui a provoqué une fermeture complète des chantiers du 24 mars au 19 avril, puis une fermeture partielle jusqu’au 11 mai.

Les consultations prébudgétaires

Chaque année, l’APCHQ formule ses commentaires en vue du dépôt du budget provincial. Aussi, le 18 janvier dernier, une partie de l’équipe du Service des Affaires publiques de l’Association a eu l’occasion de rencontrer virtuellement des membres du cabinet du ministère des Finances du Québec afin de présenter les recommandations à considérer pour le secteur de l’habitation. Ainsi, l’APCHQ a confirmé que le soutien et l’accélération des rénovations écoresponsables demeureront les enjeux majeurs en habitation en 2021. Parmi les autres recommandations de l’APCHQ figurent, entre autres, l’adoption de mesures pour favoriser l’accès à la propriété, le soutien au virage numérique pour l’industrie de la construction, la bonification du remboursement de la TVQ pour habitation neuve, et des règles fiscales plus équitables pour les PME du secteur de la construction.  

Le Règlement pour une métropole mixte

C’est à l’automne dernier que la Ville de Montréal a soumis à la consultation publique la version révisée de son Règlement pour une métropole mixte. L’APCHQ avait alors mentionné dans son mémoire que le Règlement proposé, même si bonifié, n’était pas le bon moyen d’atteindre les objectifs poursuivis par la Ville. Tout récemment, Luc Bélanger, PDG de l’APCHQ, avait cosigné une lettre ouverte dans La Presse qui stipulait que « le problème avec ce règlement, c’est que l’on mise sur des mécanismes qui auront des effets contraires aux objectifs poursuivis ». Le 26 janvier, le conseil municipal de la Ville de Montréal a adopté le Règlement pour une métropole mixte qui entrera en vigueur le 1er avril.

Les projets de règlement en consultation

Le 16 décembre 2020, le projet de règlement modifiant le chapitre I, Bâtiment, du Code de construction et le projet de règlement modifiant le chapitre VIII, Bâtiment, du Code de sécurité (CBCS), ont été publiés dans la Gazette officielle du Québec. Dans le cadre des consultations publiques, l’APCHQ a soumis ses commentaires à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). L’Association a tenu à profiter de cette occasion pour souligner les ajustements concrets  et le travail important de la RBQ en ce qui a trait à l’harmonisation canadienne des codes de construction.

Le prix du bois

Alors que l’on pensait le pire derrière nous, en ce début d’année, le prix du bois d’œuvre augmente considérablement et atteint des sommets. Paul Cardinal, directeur du Service économique à l’APCHQ, souligne d’ailleurs que « c’est plus du double de ce qu’il était avant le début de la pandémie de COVID-19 ». Alors que tous les indices laissent envisager que les prix resteront élevés au cours des prochains mois, les entrepreneurs doivent s’assurer d’avoir une clause dans leurs contrats qui pourrait être applicable dans ce genre de situation.

À propos de l'auteur

Émilie Hermitte

Émilie Hermitte

Laissez un commentaire

Restez informé!

Recevez chaque mois, par courriel, les nouveautés du blogue et les dernières actualités de l’industrie.