Actualités Nouvelles économiques

Le rythme des mises en chantier résidentielles ralentit au Québec en août

Paul Cardinal
Écrit par Paul Cardinal

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vient de publier les données sur les mises en chantier résidentielles pour le mois d’août 2021 dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus. Au Québec, elle a recensé 3 108 habitations mises en chantier. Il s’agit d’une diminution de 15 % comparativement à août 2020, et d’un premier recul en trois mois.

« Après un début d’année complètement endiablé, le léger repli de mai (-5 %), les gains ténus de juin (+9 %) et juillet (+7 %), et maintenant le recul du mois d’août (-15 %), on voit des signes indiquant que la cadence des mises en chantier commence à s’essouffler », note Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ. « Néanmoins, l’activité demeure robuste, de sorte qu’on se dirige toujours vers la meilleure année depuis 1987 au chapitre de la construction résidentielle au Québec. »             

Le mois dernier, on a coulé les fondations de 543 maisons individuelles au Québec, ce qui représente une croissance de 23 %. Par contre, les 2 565 logements collectifs mis en chantier reflètent une diminution de 20 % pour ce type d’habitations par rapport à août 2020.  

Sur le plan géographique, quatre des six régions métropolitaines de recensement (RMR) ont affiché une baisse d’activité par rapport à août 2020. Les reculs les plus marqués ont été observés dans les RMR de Québec (170 mises en chantier) et de Gatineau (66 mises en chantier), avec des baisses respectives de 78 % et de 58 %, tandis que la construction a à peine fléchi dans les RMR de Sherbrooke (-4 %) et de Montréal (-1 %), où l’on a recensé respectivement 138 et 2 137 mises en chantier le mois dernier. Deux RMR ont par contre fait mentir la tendance, soit Saguenay, avec un bond de 300 % (68 mises en chantier) et Trois-Rivières, avec un gain de 17 % (28 mises en chantier). Notons que la construction résidentielle dans les plus petits centres urbains de la province (entre 10 000 et 100 000 habitants) continue de bien faire, grâce à 501 nouvelles habitations entamées, soit une croissance de 32 %.  

Tendance 12 mois  

Par ailleurs, puisque les résultats mensuels montrent souvent des fluctuations importantes, l’évolution des mises en chantier sur une période de douze mois donne une meilleure idée de la tendance générale. Ainsi, de septembre 2020 à août 2021, les 57 564 mises en chantier dénombrées dans la province1 laissent voir une forte augmentation de 32 % par rapport à la période précédente de douze mois. 

1Centres de 10 000 habitants et plus uniquement

À propos de l'auteur

Paul Cardinal

Paul Cardinal

1 commentaire

Laissez un commentaire

Restez informé!

Recevez chaque mois, par courriel, les nouveautés du blogue et les dernières actualités de l’industrie.