Technique

Inondations : mode d’emploi pour une intervention efficace

Marco Lasalle
Écrit par Marco Lasalle

Avec la fonte de la neige et l’arrivée du beau temps, certains cours d’eau quittent leur lit afin d’aller rendre visite à leurs voisins riverains. Que doit faire un entrepreneur lorsqu’il est appelé à la rescousse à la suite du retrait des eaux?

Bien entendu, les travaux de remise en état doivent être effectués sans tarder afin de protéger la santé des occupants et réussir, dans la mesure du possible, à sauver la maison touchée par le sinistre ainsi que les biens qui s’y trouvent.

AVANT D’ALLER DANS L’EAU

En premier lieu, il est important de se protéger de l’électricité. Prenez garde aux décharges électriques et portez des bottes de caoutchouc lorsque la zone inondée présente une accumulation d’eau de plus de 5 cm (2 po) de hauteur. Même si les prises de courant sont situées plus haut sur les murs, des rallonges électriques pourraient être branchées et submergées.

  • Coupez le courant dans la zone inondée au panneau de distribution.
  • Retirez tous les éléments branchés dans des prises de courant, incluant toutes les rallonges électriques ayant été en contact avec l’eau.
  • Au besoin, demandez à Hydro-Québec de vous aider.

ACTIONS À POSER

Informez vos clients qu’ils devraient documenter les dommages avec un appareil photo ou une caméra vidéo et communiquer avec leur agent d’assurance, si ce n’est déjà fait. Bien que les inondations par les cours d’eau ne soient généralement pas couvertes par les polices d’assurance, il pourrait en être différent s’il y a eu refoulement d’égout par exemple. Certaines compagnies d’assurance proposent maintenant un avenant « Débordement de cours d’eau ».

  • Pompez l’eau hors de la maison (afin de permettre l’équilibre des pressions hydrostatiques sur la fondation). Il est recommandé d’attendre un délai de huit heures chaque fois que le niveau d’eau est abaissé de 24 po dans le sous-sol).
  • Retirez la boue et expulsez les débris.
  • Éliminez les biens contaminés (s’assurer que les propriétaires ont eu la chance de prendre des photos de leurs biens avant d’en disposer afin d’être en mesure d’établir un inventaire des éléments perdus).

DEUX SITUATIONS POSSIBLES

SITUATION 1

PRÉSENCE D’EAU GRISE SEULEMENT (aucun refoulement d’égout)

  • Asséchez le sous-sol à l’aide de puissants déshumidificateurs combinés à de la soufflerie.
  • Épongez l’eau sur la surface de la dalle ou aspirez l’eau présente dans les tapis.
  • Retirez les plinthes de finition dans le bas des murs et coupez le gypse au bas des murs afin de permettre l’assèchement des cavités internes des cloisons.

SITUATION 2

PRÉSENCE D’EAU NOIRE (il y a eu refoulement d’égout/fosse septique)

Tout ce qui a été souillé par de l’eau noire doit être retiré et jeté, à l’exception des éléments inorganiques (verre, béton) et des éléments structuraux (colombage), qui doivent être asséchés et désinfectés.

Dans les deux cas, il s’agit d’une course contre la montre. Les probabilités de développement de moisissures augmentent si l’assèchement n’est pas effectué dans un délai de 48 heures.

CONTRÔLE DE L’ÉTENDUE DES DOMMAGES

Le dégarnissage doit couvrir les zones avec des matériaux non récupérables, et il est recommandé de dégarnir une zone supplémentaire de matériaux sains d’au moins 6 à 12 pouces.

Pendant le dégarnissage, installez toujours un ventilateur puissant qui souffle à l’extérieur afin de créer une pression négative dans la pièce où est effectué le dégarnissage. Lorsque le dégarnissage est complété, il faut procéder à une décontamination préventive, en plus d’un nettoyage.

La décontamination est une opération destinée à éliminer les contaminants, bactéries et microbes, alors que le nettoyage consiste à laver, lessiver, rendre propre, sans poussière ni tache.

AVANT LA RECONSTRUCTION

Avant de reconstruire, il faut s’assurer que les taux d’humidité ambiants et des matériaux sont adéquats. Il est également important de faire vérifier les branchements électriques par un maître électricien, en plus de s’assurer du bon fonctionnement des clapets antirefoulement, puisque le clapet pourrait avoir été déplacé à cause des pressions qu’il a subies.

De plus, les conduits de ventilation doivent être bien nettoyés avant de les faire fonctionner afin de ne pas propager de poussière pouvant contenir des spores de moisissure dans l’air.

À propos de l'auteur

Marco Lasalle

Marco Lasalle

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.