Construire au féminin

Entrevue #construireauféminin avec Nicole Robichaud

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Dans le cadre de la série d’entrevues #construireauféminin réalisées par Québec habitation, Nicole Robichaud, directrice du Service des relations du travail à l’APCHQ, a tenu à partager son parcours professionnel et ses conseils pour évoluer dans le domaine de la construction.

Nicole Robichaud est bien connue des intervenants de l’industrie de la construction. Ayant commencé sa carrière dans le milieu il y a maintenant 18 ans à titre de conseillère en relations du travail à l’APCHQ, son expérience terrain et son dévouement à la cause des entrepreneurs lui ont vite permis de se démarquer. Après des passages à la Commission de la construction du Québec (CCQ)et à l’Association de la construction du Québec (ACQ), au cours desquels elle a respectivement occupé les fonctions de chef aux enquêtes de livres et de directrice régionale en relations du travail, Nicole a réintégré les rangs de l’APCHQ il y a sept ans.

En tant que directrice du Service des relations du travail, elle siège maintenant, au nom de l’APCHQ, à de nombreux comités paritaires de l’industrie, tout en occupant un poste au conseil d’administration de l’Association des entrepreneurs en construction du Québec (AECQ). Nicole demeure avant tout une gestionnaire d’équipe aguerrie, à la tête d’un groupe uni de conseillers et de conseillères en relations du travail, à qui elle transmet au quotidien sa passion pour les employeurs de notre industrie.

Un milieu en constante effervescence

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, Nicole Robichaud dit sans hésiter que c’est un milieu en constante effervescence et qu’une approche structurée est à privilégier, car les règles sont nombreuses, mais que l’APCHQ est présente pour les outiller de façon adéquate.

Pour Nicole, il est plus qu’évident que l’industrie a besoin de tous les travailleurs et toutes travailleuses ayant de l’intérêt pour des métiers manuels, et ce, qu’ils soient hommes ou femmes.

« Plusieurs entrevues ont été réalisées par l’APCHQ dans les dernières années avec des travailleuses évoluant dans différents métiers de la construction, et le constat général a été concluant. Plusieurs femmes ont avoué avoir trouvé leur voix et leur bonheur dans une industrie où leur présence était minoritaire. »

Lorsque l’équipe de la rédaction de Québec habitation a voulu savoir quel conseil la directrice donnerait aux femmes qui hésitent à s’impliquer au sein d’un conseil d’administration ou d’un comité de l’APCHQ, Nicole Robichaud souligne qu’il est vraiment important pour l’Association d’avoir une mixité au sein de ses comités, car souvent les façons d’aborder les enjeux sont vues sous des angles différents et, plus largement, il est primordial d’avoir le plus de diversité possible dans notre industrie afin de maximiser notre capacité à innover.

L’avenir des femmes dans le secteur de la construction

Pour Nicole Robichaud, l’avenir des femmes dans le secteur de la construction s’annonce prometteur, et ce, autant du côté des femmes entrepreneures que du côté des femmes de métier.

« L’industrie est prête à accueillir toutes les femmes qui ont envie de s’impliquer dans la construction, que ce soit en première ligne comme travailleuse ou comme entrepreneure. Plusieurs efforts collectifs dans l’industrie ont d’ailleurs été entrepris à cet effet au cours des dernières années. »

Nicole Robichaud vous inspire ? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.