Construire au féminin

Entrevue #construireauféminin avec Martine Savard

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Martine Savard, directrice générale de l’APCHQ ‒ région de Québec, partage avec enthousiasme son parcours professionnel et répond aux questions de la rédaction dans le cadre de la série d’entrevues #construireauféminin.

Martine Savard met tout son cœur et ses efforts à la famille APCHQ depuis de nombreuses années. Engagée à l’Association en tant que conseillère services aux membres, elle s’y consacre pendant deux ans avant d’accéder au poste de directrice adjointe. Le souci constant dont elle fait preuve pour l’intérêt des membres, sa polyvalence et son sens inné des affaires lui permettent par la suite d’accéder à la direction générale de l’organisation.

Au milieu des années 90, l’association régionale compte une équipe de quatre employés pour servir quelque 650 membres. C’est à cette période que Martine réalise un MBA aux HEC et qu’elle met en place les éléments essentiels à la croissance de l’organisme. Elle développe des processus, veille à s’arrimer aux besoins des membres et relance l’événement Expo habitat.

Assurant la gestion de l’Association comme s’il s’agissait de sa propre entreprise, elle tient à en garantir la santé financière. Ainsi, sous sa gouverne, un changement de locaux s’opère vers un bâtiment à l’image de l’Association, où les membres se sentiront comme chez eux, et qui fournira également des revenus de location. Elle fait également grandir la notoriété des Prix Nobilis afin de faire rayonner l’industrie et met en place, par le biais des événements, de nombreux partenariats d’affaires. Alors que le membership croît rapidement vers le cap des 2 000 membres, l’augmentation des revenus fait en sorte d’assurer une sécurité et une pérennité comme jamais auparavant.

Toujours animée de la passion de ses débuts, Martine Savard dirige une équipe qui compte maintenant 16 personnes pour desservir 3 000 membres. Au centre de ses priorités : les besoins des membres et l’accompagnement dans leurs projets d’affaires.

Faites-vous confiance

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, madame Savard conseille de se faire confiance.

« Même si le milieu de la construction est encore majoritairement masculin, il y a de la place pour vous, mesdames. N’hésitez pas à explorer et à utiliser toutes les ressources qui sont à votre disposition. Il y a, au sein de notre Association, des gens compétents et expérimentés qui offrent de l’accompagnement afin de vous aider à créer votre entreprise, vous guider dans vos décisions et ne pas oublier un détail important. Mais surtout, ces experts sont disponibles pour vous soutenir et vous orienter vers un parcours qui vous correspondra et vous rendra heureuse de cheminer dans votre projet. La clé, ce n’est pas de tout savoir, mais de savoir bien s’entourer! »

Un apport positif sur les chantiers

Pour Martine Savard, il ne faut pas s’attarder aux vieilles perceptions. Elle souligne d’ailleurs que l’apport des femmes, souvent différent de celui des hommes, amène fréquemment bien du positif sur les chantiers. Martine indique qu’elles seront bien accueillies et qu’il y a même des programmes qui favorisent l’intégration des femmes.

« Il y a de plus en plus de femmes dans notre belle industrie, et leurs compétences sont maintenant reconnues et respectées sur les chantiers. Il y a même de plus en plus d’entreprises et de chantiers gérés par des femmes! »

Votre engagement fera toute une différence!

Lorsque l’équipe de la rédaction de Québec habitation a voulu savoir quel conseil la directrice générale donnerait aux femmes qui hésitent à s’impliquer au sein d’un conseil d’administration ou d’un comité de l’APCHQ, elle a tout de suite mentionné qu’il s’agit d’une expérience très enrichissante.

« Les femmes aiment créer des liens, échanger et partager leurs idées et c’est exactement ce qui se passe au sein d’un conseil d’administration ou d’un comité. Non seulement leur contribution est appréciée pour faire avancer un projet ou une planification stratégique, mais les participantes en retirent également une vision du marché ainsi qu’un réseau de contacts qui les servent tout autant. Faites le saut, votre engagement fera toute une différence! »

L’avenir des femmes dans le secteur de la construction

Martine Savard considère que la pénurie de main-d’œuvre que nous vivons actuellement crée des conditions favorables à ce que les femmes soient de plus en plus présentes et appréciées dans notre domaine, que ce soit sur les chantiers, à la tête d’une entreprise ou au sein d’organisations comme l’APCHQ.

« Les femmes y trouvent de plus en plus leur place… et leur compte! Croyez en vos moyens, mesdames! Tous les secteurs d’activités sont à votre portée, y compris celui de la construction et de l’habitation. »

Martine Savard vous inspire? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.