Construire au féminin

Entrevue #construireauféminin avec Marie-Ève Roger

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Marie-Ève Roger, vice-présidente du Groupe Ivan Roger inc., s’est ainsi prêtée au jeu de l’entrevue #construireauféminin et livre aujourd’hui de judicieux conseils pour évoluer dans l’écosystème d’affaires de la construction.

Fille d’un entrepreneur général et maman de trois beaux enfants, Marie-Ève Roger est impliquée dans l’entreprise familiale depuis près de 15 ans. Après avoir occupé pratiquement tous les postes, de réceptionniste à chargée de projet, elle est aujourd’hui coactionnaire avec deux autres partenaires ainsi qu’avec ses parents. De grands défis attendent maintenant toute l’équipe. La pérennité de l’entreprise et sa croissance sont au cœur de ses préoccupations.

Faites-vous confiance et foncez

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, Marie-Ève Roger indique que le plus grand défi est de se faire confiance!

« Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans le secteur de la construction et je suis convaincue qu’elles contribuent à sa croissance, son évolution et sa transformation. 

Il faut croire en nos capacités, elles sont infinies. Faites-vous confiance et foncez! »

Pour l’entrepreneure, il est évident que notre industrie a besoin de main-d’œuvre, et de main- d’œuvre féminine encore plus!

« Les chantiers ont énormément évolué depuis mes débuts dans le domaine et les femmes n’ont plus à se battre pour faire leur place. Ce n’est qu’une fois l’équité atteinte sur les chantiers que le domaine de la construction pourra réaliser son plein potentiel et offrir les plus belles réalisations. »

Lorsque l’équipe de la rédaction de Québec habitation a voulu savoir quel conseil l’entrepreneure donnerait aux femmes qui hésitent à s’impliquer au sein d’un conseil d’administration ou d’un comité de l’APCHQ, Marie-Ève Roger indique que l’implication dans les organisations professionnelles est essentielle à ses yeux.

« Non seulement l’implication constitue un moyen d’élargir mon réseau de contacts, mais elle me permet également d’échanger sur les enjeux de mon quotidien. Il m’arrive de me sentir seule devant une montagne de décisions et de stratégies à prendre, et c’est grâce à mon implication dans un conseil d’administration que je peux sortir de cet isolement. »

L’avenir des femmes dans le secteur de la construction

Pour Marie-Ève Roger, le monde de la construction est en pleine effervescence.

« Avec la pandémie et la médiatisation de la condition féminine sur le marché du travail, on peut dire que c’est l’industrie dans son entièreté qui est en train de se transformer. Les femmes ont leur place plus que jamais sur les chantiers et elles n’ont plus à se battre pour justifier leurs compétences. »

Marie-Ève Roger vous inspire? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.