Construire au féminin

Entrevue #construireauféminin avec Linda Marchand

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Dans le cadre de la série d’entrevues #construireauféminin réalisées par Québec habitation, Linda Marchand, directrice générale à l’APCHQ ‒ région du Montréal métropolitain, a tenu à partager son parcours professionnel et ses conseils pour évoluer dans le domaine de la construction.

Après des études en administration, l’obtention d’un MBA en 2002 à Montréal et un autre à Paris en 2003, Linda Marchand obtient un poste à la Fédération des producteurs de porcs du Québec à titre de directrice des opérations, directrice générale adjointe et comme directrice générale pendant quatre ans. Par la suite, elle fait son entrée à Agri-Traçabilité Québec, un autre monde d’hommes où elle a dû sans cesse travailler pour y faire SA place. C’est en 2012 que Linda Marchand obtient un poste de directrice générale pour une association du milieu de la construction, l’Association patronale des entreprises en construction du Québec (APECQ).

Aujourd’hui, Linda Marchand est directrice générale de l’APCHQ ‒ région du Montréal métropolitain.

Passion et compétences

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, madame Marchand dit de prendre leur place.

« Ayez la passion de votre métier, prenez votre place, démontrez vos compétences et assurez-vous que vous êtes maintenant une personne incontournable. Ne laissez rien vous arrêter! Oui, vous aurez à vivre des irritants, mais c’est à travers les obstacles que vous vous réaliserez! »

Choisir son métier par passion

Pour Linda, l’important c’est d’aimer ce que l’on fait. C’est de choisir un métier qui nous convient, avec lequel on se sent bien. C’est la première chose à laquelle les femmes doivent penser en choisissant un métier. 

« On ne fait pas juste quelque chose pour gagner notre vie. Il est impératif de choisir un métier qui nous anime, qui nous fait vibrer! »

Ne pas hésiter à s’impliquer

Lorsque l’équipe de la rédaction de Québec habitation a voulu savoir quel conseil la directrice générale donnerait aux femmes qui hésitent à s’impliquer au sein d’un conseil d’administration ou d’un comité de l’APCHQ, Linda Marchand a souligné que l’équilibre homme-femme dans une entreprise est une combinaison gagnante. Les femmes ont leur façon bien à elles de penser, de réagir et de gérer. 

« Avant, la construction était un milieu d’hommes, aujourd’hui c’est différent et il ne faut pas hésiter à saisir l’occasion de siéger à un comité ou un CA de l’APCHQ. »

L’avenir des femmes dans le secteur de la construction

Pour Linda Marchand, le monde de la construction n’est pas différent des autres milieux. 

« Qu’on soit dans n’importe quel secteur de la vie économique, les femmes doivent d’abord et avant tout faire leur place. Elles doivent être embauchées pour leurs compétences, devenir une valeur ajoutée. À compétences égales, les employeurs choisiront une femme pour « le plus » qu’elle apportera sur le chantier. »

Linda Marchand vous inspire ? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.