Construire au féminin

Entrevue #construireauféminin avec Laurence Déry

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Laurence Déry, avocate chez Fasken, partage avec enthousiasme son parcours professionnel et répond aux questions de la rédaction dans le cadre de la série d’entrevues #construireauféminin.

Laurence Déry pratique le droit au sein d’un cabinet de pratique privée, Fasken, depuis près de 20 ans (Barreau 2003). Fasken comporte une équipe d’avocats spécialisés en droit de la construction. Leur équipe multidisciplinaire est en mesure d’accompagner les entrepreneurs dans toutes les sphères de leurs activités, que ce soit en droit corporatif, en droit municipal et administratif, en droit de la construction, en matière environnementale ou d’emploi, pour ne nommer que celles-là.

Pour sa part, Laurence Déry se spécialise en droit du travail et de l’emploi. Elle représente et conseille de nombreux employeurs à l’égard d’une variété de questions liées au droit du travail, tant sur le plan individuel (non syndiqué) que collectif (syndiqué). À titre d’exemple, elle intervient dans le cadre de la négociation et de la rédaction de conventions collectives et de contrats de travail ainsi que dans le cadre d’enquêtes en milieu de travail. Elle conseille également les employeurs sur différentes questions liées à l’emploi comme l’accréditation syndicale, la transmission des droits et obligations entre employeurs, les normes du travail, les cessations d’emploi, les clauses restrictives d’emploi, l’absentéisme en milieu de travail et les plaintes pénales.

Elle s’implique au sein de l’APCHQ ‒ région de Québec depuis 2006 à différents niveaux : membre, conférencière, membre et présidente du jury des Prix Nobilis ainsi qu’administratrice au CA de l’Association.

Tisser des liens

Pour l’avocate, une implication au sein de l’APCHQ est une occasion unique de tisser des liens d’affaires avec des entrepreneurs généraux et spécialisés de la région de Québec, et même de la province. Elle ajoute que les diverses activités organisées, qu’elles soient de nature professionnelle ou sociale, permettent de rencontrer des gens d’affaires chevronnés et passionnés par l’industrie.

Laurence Déry souligne que l’implication peut prendre différentes formes, en fonction des disponibilités des gens et de leurs intérêts.

« S’impliquer au sein d’un comité, comme le comité services aux membres, permet de se familiariser avec les rouages de l’Association et de l’industrie, sans toutefois être aussi demandant que de siéger au sein du conseil d’administration. Une implication au sein des différents comités de l’association régionale peut également servir de tremplin à une implication éventuelle au niveau provincial. »

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, Laurence Déry indique que l’industrie de la construction est partout autour de nous et offre une pluralité d’occasions. Elle ajoute que la construction est essentielle à toutes les sphères de notre existence, que ce soit la construction de nos maisons, de résidences pour personnes âgées, d’écoles ou d’hôpitaux.

« Ce secteur d’activité, en pleine effervescence, réserve de belles occasions d’affaires à toutes femmes qui décideront de troquer les talons hauts pour des bottes à cap d’acier! »

Laurence Déry vous inspire ? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.