Construire au féminin

#construireauféminin avec Olivia Gamelin, électricienne

Avatar
Écrit par Québec habitation

En présentant une série de portraits de professionnelles inspirantes rayonnant au sein de son réseau, l’APCHQ tient à illustrer que l’industrie de la construction offre des perspectives de carrière tant prometteuses que diversifiées. Elle souhaite ainsi susciter l’intérêt de la relève féminine, mais aussi encourager des vocations entrepreneuriales.

Olivia Gamelin, électricienne, partage avec enthousiasme son parcours professionnel et répond aux questions de la rédaction dans le cadre de la série d’entrevues #construireauféminin.

Olivia Gamelin, qui est âgée de vingt ans, évolue dans l’industrie de la construction depuis février 2019. À sa sortie de l’école, elle a rapidement été embauchée. À sa grande surprise, elle a été victime d’intimidation dans le cadre de son premier emploi. Après cette expérience, elle s’est remise en question et a quitté cet emploi et, par le fait même, l’industrie de la construction. Malgré un début difficile, elle s’est donné une seconde chance.

« Ma décision a été la meilleure. Il ne faut pas généraliser et croire que l’intimidation des femmes va se produire dans tous les milieux de travail. Maintenant, j’ai fait ma place, je suis là où j’ai toujours voulu être. On ne m’a pas considérée pour ce que j’étais, mais pour qui je suis. Je suis fière d’être Olivia Gamelin, électricienne! »

Détermination et confiance

Aux femmes qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la construction, Olivia Gamelin indique qu’il faut de la détermination. Elle ajoute qu’il faut être en mesure de se faire confiance, de faire tomber des barrières et de foncer. Pour l’électricienne, les entrepreneurs doivent tout mettre en œuvre pour s’assurer que ses employés puissent travailler toute l’année.

Fais ta place!

Olivia Gamelin souhaite envoyer un message aux femmes qui envisagent le secteur de la construction pour faire carrière.

« Si la construction est une passion pour toi, fonce et tu vas faire TA place. Il faut se respecter et éviter d’écouter les personnes qui généralisent que l’industrie de la construction, c’est l’affaire des hommes. Personnellement, j’ai changé d’employeur et ce fut la meilleure des décisions. Aujourd’hui, je fais partie de la gang. Je suis certaine que pour toutes les femmes de l’industrie, il y a quelque part un employeur qui va les considérer, les respecter et leur permettre de s’épanouir dans leur métier. »

L’avenir des femmes dans le secteur de la construction

Olivia Gamelin considère que l’industrie de la construction doit identifier les employeurs qui sont ouverts à l’accessibilité des femmes afin d’en faire des exemples et présenter leurs belles réalisations.

« Si tous les employeurs et collègues de travail étaient comme les miens, le débat serait clos. Il ne serait plus nécessaire de faire falloir la place des femmes dans l’industrie. Un jour, nous parlerons de ce défi au passé. »

Olivia Gamelin vous inspire ? Nous vous invitons à partager son portrait professionnel sur vos médias sociaux et auprès de vos contacts #construireauféminin

À propos de l'auteur

Avatar

Québec habitation

Laissez un commentaire

Restez informé!

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 5 mai et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.