Construire au féminin

Alice Moniot : une passionnée du génie

Pamela Morel
Écrit par Pamela Morel

Dans le cadre de la présentation des divers métiers dans l’industrie de la construction dédiés à la main-d’œuvre féminine, nous avons eu la chance de rencontrer Alice Moniot, étudiante au programme de génie de la construction à l’École de technologie supérieure et représentante du génie de la construction au sein de l’association étudiante.

Cette femme inspirante a étudié en génie civil au Cégep régional de Lanaudière. Elle a décidé de poursuivre ses études à l’université pour découvrir toutes les plus possibilités qui s’offraient à elle. Elle a eu la chance de participer à plusieurs stages, dont un dans une communauté en Bolivie avec le programme Québec sans frontières concernant l’adaptation aux changements climatiques. Le projet réunissait huit étudiants et étudiantes de plusieurs universités qui ont tous et toutes résidé chez des habitants locaux boliviens.

Plusieurs mandats ont été réalisés, notamment la cartographie d’un bassin versant, l’aménagement d’un système goutte à goutte dans cinq champs, l’installation de lavabos et d’arrivée d’eau dans la cuisine de cinq familles et bien plus, tout en s’impliquant dans la communauté. Ce fut un projet enrichissant et inoubliable. Elle a aussi œuvré dans divers domaines, qu’elle qualifie de tout aussi intéressants les uns que les autres : l’industrie minière, la construction et les services environnementaux.

Alice Moniot, étudiante au programme de génie de la construction à l’École de technologie supérieure
Photographe : Nicolas Crevier

Une personnalité qui se démarque

Cette dynamique jeune femme se considère comme étant une personne curieuse, qui aime faire des découvertes et qui est intéressée par de nombreux domaines. Elle aime avoir une vision concrète des choses, comprendre comment tout fonctionne. Cette future ingénieure dit avoir une bonne écoute et une très grande soif d’apprendre. De surcroît, elle avoue vouloir travailler à l’étranger après avoir terminé ses études. Elle se voit un jour évoluer dans un poste comportant plusieurs responsabilités, au sein d’une entreprise qui a à cœur le développement durable et l’environnement.

Madame Moniot avait jadis l’ambition d’entrer dans l’armée. Déjà, on peut y voir un intérêt pour un travail physique et un métier traditionnellement plus masculin. Elle s’est finalement retrouvée dans le secteur du génie de la construction, où elle se plaît grandement. L’aspect touche-à-tout et les multiples possibilités de cette discipline l’ont charmée.

Message aux femmes

L’ingénieure en devenir pense que les femmes doivent davantage avoir confiance en elle. Elle est convaincue qu’un jour, une femme qui œuvre dans une entreprise de construction sera la norme, et non l’exception. Les divers intervenants doivent délaisser les explications superflues et un mode de gestion paternaliste qui n’ont plus leur raison d’être dans la gestion actuelle. Les femmes n’ont pas besoin d’un traitement de faveur, elles sont fortes et prennent leur place. Mentionnant que les mentalités changent, elle invite toutes les femmes intéressées à poursuivre leurs rêves et à briser des barrières!

À propos de l'auteur

Pamela Morel

Pamela Morel

Laissez un commentaire

Restez informé!

Recevez chaque mois, par courriel, les nouveautés du blogue et les dernières actualités de l’industrie.

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 1er décembre et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.