Actualités Gestion du personnel Lois et règlements

Mesures d’Emploi-Québec : résumé des programmes de soutien pour les entreprises et la main-d’œuvre

Francis Montmigny
Écrit par Francis Montmigny

Le gouvernement du Québec a mis en place un régime de soutien financier et de subvention à l’emploi qui s’applique à divers types d’entreprises qui font face à des défis particuliers en cette période de pénurie de main-d’œuvre. 

Plusieurs programmes s’adressent potentiellement aux petites entreprises du secteur de la construction, qui vivent les aléas de la saisonnalité et qui sont susceptibles de demander des services en matière de ressources humaines (RH) pour poursuivre leur développement. Ces entreprises peuvent également bénéficier d’un soutien pour implanter un département RH dans leur organisation.

Toutes les entreprises québécoises peuvent obtenir une aide financière dédiée à la formation des travailleurs et travailleuses. S’ajoute à cela un montant spécifique pour l’embauche et le maintien en emploi des personnes ayant des difficultés à intégrer le marché. On cible ici les minorités visibles, les immigrants, les Premières Nations et les Inuits. 

Voici un récapitulatif de ce qui est maintenant en place ainsi que des modalités applicables à chaque programme.

1. Programme de soutien des entreprises en matière de ressources humaines

Ce programme permet aux entreprises d’accéder à des ressources spécialisées externes du domaine des RH, qui aideront à établir un diagnostic de la situation et accompagneront l’employeur pour implanter des mesures bénéfiques pour l’organisation.

Les services offerts touchent les thèmes suivants :

  • Diagnostic d’entreprise pour identifier les forces et faiblesses par rapport au marché.
  • Accompagnement de gestion (coaching par la ressource externe).
  • Mise en place d’un comité de concertation.

Pour les entreprises en crises qui doivent s’adapter à des changements majeurs et ainsi éviter des licenciements collectifs.

  • Soutien RH pour la réalisation de mandats.

Le programme couvre 50  % des frais d’honoraires des spécialistes externes consultés.

2. Programme pour le développement d’un service RH à l’interne

Ce programme permet à l’employeur de consulter une conseillère ou un conseiller en ressources humaines à l’externe, qui aidera au recrutement d’une personne en RH dans l’entreprise.

La ressource-conseil aidera l’entreprise en :

  • Posant un diagnostic sur la situation actuelle.
  • Identifiant les améliorations à apporter.
  • Précisant le mandat à confier au futur ou à la future responsable du service des ressources humaines ainsi que ses rôles et responsabilités.
  • Recrutant une ressource qui répond aux besoins spécifiques de l’organisation.
  • Assurant la formation ou le perfectionnement de la personne choisie, si nécessaire.
  • Veillant à la saine application des normes et des lois relatives aux RH.

Le programme couvre 50  % des frais d’honoraires de la ressource-conseil externe ET 50 % du salaire de la personne embauchée pendant 12 mois.

3. Programme de stabilisation de l’emploi du personnel saisonnier

Cette mesure vise à donner aux employeurs les moyens d’allonger la période d’employabilité des personnes ayant un travail saisonnier. Elle pourrait être applicable à certaines entreprises en construction du secteur résidentiel, par exemple les excavateurs ou les couvreurs.

L’entreprise doit répondre aux conditions suivantes pour être éligible au programme :

  • Être bien établie dans son domaine et avoir de bonnes perspectives de croissance.
  • Avoir en main un projet, inclus dans son plan d’affaires, qui permet de stabiliser l’emploi de manière récurrente, d’année en année.
  • Le projet doit permettre de prolonger la période d’emploi par la diversification des produits ou des services offerts, ou par le développement de nouvelles activités liées à l’activité principale (ex. : Un excavateur qui offre un service de déneigement l’hiver).

Le programme couvre 50  % des salaires des employés « stabilisés », jusqu’à concurrence de 5 000 $ par emploi, par période de 52 semaines.

4. Programme de formation aux salariés des entreprises saisonnières

Cette mesure vise le maintien en emploi grâce à des formations en établissement d’enseignement ou en entreprise, ce qui permet de prolonger la période d’emploi durant l’intersaison.

Pour bénéficier du soutien, l’entreprise doit être saisonnière ou avoir des activités saisonnières.  Elle doit également avoir subi un ralentissement de ses activités au cours de la même période durant les trois dernières années.

Les formations sont données dans l’entreprise, avant le début de la saison ou à la fin, pour permettre de continuer le travail. Elles doivent toucher des compétences essentielles (lecture, rédaction, calcul, travail d’équipe, etc.) ou des compétences liées à l’apprentissage du métier. 

Seuls les salariés saisonniers peuvent bénéficier du soutien.

Le programme couvre 100  % des dépenses de formation autorisées et le salaire des travailleurs formés.

5. Programme de formation générale de la main-d’œuvre

On vise ici la formation organisée par toute entreprise autre que les entreprises du secteur public ainsi que les formations politiques. Ces cours doivent favoriser le développement des personnes qui risquent de perdre leur emploi, ou encore aider au maintien de l’expertise en place dans l’organisation.

L’entreprise qui désire bénéficier du programme doit développer ou offrir une formation qui répond à l’une ou l’autre des conditions suivantes :

  • Elle permet de maintenir les gens en emploi sur une plus longue période.
  • Elle permet d’accroître la performance au travail des salariés.
  • Elle est transférable aux autres membres de l’entreprise et elle permet ainsi une plus grande mobilité des individus dans l’organisation.

L’aide financière doit aider à définir les besoins de formation, à réaliser les projets de formation ou à évaluer l’efficacité de la formation reçue. Elle couvre 50 % des dépenses admissibles. La durée du soutien est évaluée par le Fonds de développement du marché du travail.

6. Accès des entreprises à des outils RH gratuits (en ligne)

Le ministère du Travail,  de l’Emploi et de la Solidarité sociale a mis en ligne, sur le site d’Emploi-Québec, une page qui contient des liens vers des outils et idées en gestion des ressources humaines. Ces ressources ont été développées par le gouvernement lui-même, ou par des partenaires et des entreprises reconnues dans le domaine.

Les outils sont séparés en trois thèmes :

  1. Stratégies organisationnelles (gestion)
  2. Stratégies de gestion des ressources humaines
  3. Expérience employé
    • Acquisition (attraction, recrutement, sélection des candidatures, accueil et intégration)
    • Développement (compétences, évaluation du rendement, gestion de carrière)
    • Fidélisation du personnel (outils SST, rémunération et avantages sociaux, relations de travail, relations entre les collègues, reconnaissance)

7. Subvention salariale pour l’embauche de personnes en difficulté d’intégration sur le marché du travail

La subvention s’applique à l’embauche et au maintien en emploi des personnes sous-représentées (ex. : minorités visibles, gens issus des Premières Nations et Inuits).

Le montant de la subvention octroyée est VARIABLE et s’appuie sur l’évaluation de différents facteurs :

  • La difficulté de l’individu à occuper un emploi
  • Le besoin d’accompagnement de la personne
  • La nature du poste en cause

La subvention peut couvrir :

  • Une partie du salaire de la personne embauchée
  • Le coût ou le salaire de l’accompagnateur
  • Le coût d’une formation d’appoint pour l’embauche
  • Un soutien financier pour compenser les dépenses supplémentaires directement liées aux particularités d’une main-d’œuvre issue d’autres cultures de travail

Durée : La subvention donnée à l’employeur est d’une durée maximale de 30 semaines, ou 52 semaines pour des cas jugés exceptionnels.

8. Informations et adhésion

Pour plus d’information sur l’ensemble des programmes, les employeurs peuvent communiquer avec le bureau de Services Québec de leur région. L’adresse et les coordonnées des points de services sont accessibles en ligne.  

L’admissibilité préliminaire aux subventions peut aussi être validée par un questionnaire en ligne, directement sur le site Web du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

À propos de l'auteur

Francis Montmigny

Francis Montmigny

1 commentaire

Laissez un commentaire

Restez informé!

Recevez chaque mois, par courriel, les nouveautés du blogue et les dernières actualités de l’industrie.