Administration Entrepreneuriat

Gérer et former : la clé d’une entreprise avec de solides assises!

Avec des entreprises qui luttent pour accéder aux meilleurs talents sur le marché, les entrepreneurs en construction ont tout avantage à développer des solutions innovantes en matière de gestion.

Plusieurs techniques permettent d’optimiser l’utilisation des ressources humaines à même une organisation. Une des méthodes préconisées depuis plusieurs années par les spécialistes en administration est connue sous l’acronyme « PODC » (planifier, organiser, diriger et contrôler).

  • Planifier : À cette étape, la direction détermine les actions à entreprendre. La planification, c’est le moment où l’entreprise statue quant au nombre optimal de travailleurs nécessaires, les outils et les matériaux qui doivent être alloués à la main-d’œuvre pour que le chantier avance rondement.
  • Organiser : Ici, l’employeur établit quelle ressource est responsable de chacune des tâches à accomplir. Il fixe avec précision le moment où chaque travailleur doit s’exécuter, ainsi que l’agencement dans le temps des différentes activités. Le but est d’éviter toute confusion possible au chantier.
  • Diriger : Cette étape est celle du « faire faire ». L’employeur communique clairement les tâches à chaque travailleur et il alloue à tous les ressources nécessaires, telles que planifiées. Diriger, c’est permettre à chaque personne de faire son travail en utilisant son plein potentiel.
  • Contrôler : Ici, l’entreprise procède à la validation de l’atteinte de ses objectifs. Le gestionnaire revient sur les étapes précédentes du PODC et juge des succès obtenus. Il dresse un bilan réel des forces et des faiblesses de l’organisation et applique des mesures correctives, lorsque nécessaire, en vue d’un prochain projet.

La technique de gestion du PODC est facilement adaptable aux chantiers de construction. Elle permet d’appliquer un processus d’amélioration continue, rendant par le fait même la gestion des effectifs plus efficiente.

Pour augmenter la productivité des employés, les employeurs peuvent aussi miser sur la formation professionnelle. La Commission de la construction du Québec (CCQ) met à la disposition des salariés et des employeurs des cours de perfectionnement adaptés aux tâches de chaque métier et occupation. En cas de besoins plus spécialisés, les employeurs ont également

accès au service de la formation en entreprise, par lequel les conseillers de la CCQ conçoivent des cours sur mesure, en fonction de la réalité et des contraintes de chaque organisation. Pour consulter la liste des cours offerts par la CCQ, visitez le fiersetcompetents.com.

D’un point de vue strictement administratif, on résume généralement à trois les raisons faisant en sorte qu’un employé ne donne pas son plein rendement : il ne sait pas quoi faire, il ne sait pas comment le faire ou il ne veut pas le faire ! Un gestionnaire qui souhaite avoir du succès doit mettre en place tous les moyens pour que ces trois raisons ne s’appliquent jamais à sa main-d’œuvre. Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, l’entreprise qui prend de l’essor est celle qui apprend rapidement à faire plus… avec moins. Les techniques de gestion et la formation continue sont deux moteurs qui permettent de diriger l’entreprise vers cet idéal d’efficacité.

À propos de l'auteur

Julie Brissette et Paméla Morel

Julie Brissette et Paméla Morel

Laissez un commentaire

Restez informé!

Recevez chaque mois, par courriel, les nouveautés du blogue et les dernières actualités de l’industrie.

Inscrivez-vous à l’infolettre d’ici le 1er décembre et courez la chance de gagner une carte Visa prépayée de 100 $.